Construction en bois : REI Habitat se lance sur 1001Pact

Print Friendly, PDF & Email
Le projet « Douglas », qui comprend 4 bâtiments de 3 étages avec panneaux photovoltaïques, balcons, terrasses et espaces verts, aux Lilas (Seine-Saint-Denis). Ce projet bois collectif de REI Habitat a partiellement été financé sur la plateforme de crowdfunding Wiseed. Source : REI habitat

Le promoteur immobilier REI Habitat, qui développe exclusivement des constructions en bois, lance aujourd’hui sa première « obligation résiliente ». Ce clin d’oeil au concept de « ville résiliente », c’est-à-dire capable de surmonter des épreuves telles que la lutte contre les changements climatiques, désigne un prêt sur 3 ans assorti d’un taux d’intérêt de 6%. Les citoyens peuvent y souscrire sur la plateforme de crowdfunding 1001Pact, le ticket d’entrée étant fixé à 100€. Les 2,5 M€ recherchés doivent financer un pool de 13 projets, d’un coût total de 150 M€. Le closing est espéré d’ici juin. Pour 1001Pact, c’est une innovation car la plateforme dédiée à l’entrepreneuriat social et responsable ne proposait jusque-là que des levées de fonds en equity.

Comme pour les énergies renouvelables, notamment l’éolien, le financement participatif doit favoriser l’acceptation du projet par la population. « Le promoteur immobilier, dans l’inconscient collectif, n’a pas qu’une image positive », rappelle Paul Jarquin, président et fondateur de ...

REI Habitat. Cette jeune pousse, créée à Montreuil (Seine-Saint-Denis) en 2009, regroupe 20 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 24 M€ en 2016. « Nous venons transformer l’environnement local, les riverains pensent d’abord aux allers-retours des camions et aux travaux », poursuit-il. 

Label Effinergie+

Si les a priori peuvent être négatifs, les 6 édifices que REI Habitat (ex-REI France) a fait sortir de terre depuis sa création sont écologiques. Labellisés Effinergie+, leurs consommations d’énergie maximales sont de 20% inférieures aux seuils de la RT2012. Généralement, 80% de la structure est en bois ainsi que les murs et le plancher, à l’inverse des façades qui ne le sont pas toujours. Pour rappel, les forêts sont des puits de carbone et, même coupé et utilisé dans le bâtiment, le bois garde cette fonction. Surtout, son utilisation dans le BTP évite de recourir à des matériaux polluants. « REI s’engage à l’usage de bois issu des forêts locales, au plus proche des chantiers », précise l’entreprise dans un communiqué.

Repère : « Label Energie-carbone : à quoi ressemble la version bêta de la RT2020 ? » [2/3] – septembre 2016

Ces atouts du bois ont conduit REI a fonder une filiale baptisée ReMake. Elle récupère les chutes de bois des chantiers pour en faire des meubles, par exemple. Autre particularité : plusieurs de ses projets incluent des potagers partagés.

Projets solides

Projet « Le Bourg » de REI à Montreuil (Seine-Saint-Denis), 1er projet immobilier collectif à structure bois à recourir au crowdfunding en Ile-de-France, selon l’entreprise. La collecte a eu lieu sur Wiseed. Source : REI.

Le taux de 6% proposé aux prêteurs est-il tenable ? Les taux d’intérêt souvent assez élevés (autour de 10%) proposés par certaines plateformes de financement participatif dans le contexte actuel de taux bas ont été dénoncés dans une étude publiée en février dernier par l’UFC-Que Choisir. De même que les premiers défauts de paiement de promoteurs immobiliers, comme celui de Terlat, financé sur Wiseed et Anaxago et aujourd’hui en liquidation judiciaire.

De son côté, REI Habitat met en avant le fait que ses projets à financer sont tous engagés, entre le stade du permis et celui de la construction. Seuls deux sont encore en commercialisation. De plus, l’entreprise a déjà livré 6 ensembles depuis sa création. Par ailleurs, elle s’est démarquée dans le cadre de l’appel à projets « Réinventer Paris », lancé par la Ville : elle doit inaugurer en 2019 le Wiki Village Factory, en partenariat avec l’Atelier d’architecture autogérée (AAA) ou encore Etic. Il s’agit d’un cluster d’entreprises de l’économie sociale et solidaire regroupées dans un bâtiment participatif, autogéré et écologique.