GrDF ouvre un peu plus les vannes au biométhane

Print Friendly, PDF & Email

GRDFLe biométhane et le gaz naturel pour les véhicules (GNV) sont considérés par GrDF comme « la nouvelle frontière », c’est-à-dire un territoire de conquête. Ce sont les termes employés par Edouard Sauvage, directeur général depuis décembre 2015 du distributeur de gaz, lors de la présentation des résultats 2015 et de la stratégie à trois ans.

En 2018, la filiale d’Engie compte utiliser une centaine de sites pour l’injection de biogaz épuré dans le réseau. Ce qui suppose une forte montée en puissance : il y en a 17 aujourd’hui, dont ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.