GDF Suez se distingue à nouveau en Afrique du Sud

Print Friendly, PDF & Email
Le parc solaire Shams 1 en Arabie Saoudite utilise également la technologie  (Crédit : Flickr / Masdar Official)
Le parc solaire Shams 1 dans les Emirats Arabes Unis utilise également la technologie cylindro-parabolique
(Crédit : Flickr / Masdar Official)

Le département sud-africain de l’Énergie (DOE) a officialisé, en fin d’année dernière, la sélection de deux projets de centrales solaires thermiques à concentration (CSP) totalisant 200 MW de puissance installée. Le pays est engagé depuis 2011 dans un programme de déploiement des énergies renouvelables basé sur des appels d’offres. Le round 3.5, spécialement dédié aux projets CSP, a retenu deux projets de 100 MW chacun : celui porté par le français GDF Suez et celui de l’américain SolarReserve, allié au saoudien Acwa Power. Les deux consortiums seront invités à...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.