Indicateur boursier Green Europe : – 1,2% du 16 au 22 octobre

Print Friendly, PDF & Email

Assez bonne résistance de notre indicateur de 38 valeurs européennes de l’environnement Green Europe *, qui termine cette semaine en baisse de 1,2% (cotations arrêtées le 22 octobre au soir), contre une perte de 1,6% pour le CAC 40. Depuis sa création début avril, Green Europe a progressé de 32,6%.

Image 3

Image 2 (2)

Par Sabine Burlot, analyste financière pour GreenUnivers

Les producteurs d’énergies renouvelables ont marqué le pas cette semaine, surtout le  portugais EDP RENOVAVEIS dont le cours a chuté de 6,4% à 6,88€. Un niveau qui valorise le titre à 30,9 X les résultats estimés pour 2010. Un consensus de place s’accorde pour fixer un objectif de cours à 7,9 €. On pourra acheter sur repli. Les résultats du troisième trimestre sont attendus le 28 octobre.

EDF ENERGIES NOUVELLES bien placé

L’espagnol IBERDROLA perd 3,66% sur la même période et EDF Energies Nouvelles 2,77%. Ce dernier a néanmoins engrangé 34,28% de hausse depuis avril. Notons que le français vient de mettre en service un nouveau parc éolien en Grèce, où il apparait comme le deuxième acteur avec 187,4MW bruts déjà mis en service. Profitons-en pour rappeler l’intérêt que l’on peut porter à cette entreprise dont la force est d’être présente sur les quatre principaux secteurs de l’énergie renouvelable, la biomasse, l’hydraulique, le solaire, relais de croissance à moyen terme, et surtout l’éolien en plein boom, qui  représente 80% de sa capacité installée. En outre, la filiale à 50% d’EDF a assuré une présence dans neuf pays européens et aux Etats-Unis, profitant des programmes de développement annoncés par les différents gouvernements et des incitations fiscales.

Opportunités sur les fabricants d’éoliennes

Du côté des fabricants d’éoliennes et de leurs composants, GAMESA a vu son titre chuter de 7,8% à 12,69 € cette semaine. Une opportunité de rachat alors que le titre est valorisé 19x 2010e. Nous maintenons une recommandation  d’achat sur le numéro un du secteur, le danois VESTAS dont nous avons parlé la semaine passée (+21,3%/+2,6%).

AUREA confirme une timide reprise

Portzamparc reste confiant dans les perspectives d’AUREA, recommandant l’achat avec un objectif de cours à 10 €. Le spécialiste français du recyclage des huiles moteurs usagées (n° 1 européen) et des déchets de PVC (n° 1 européen) confirme une timide reprise d’activité depuis l’été et une stratégie qui s’appuie sur des objectifs de croissance externe. AUREA jouit d’une trésorerie de 43,5 M€.

* Pour connaître la méthodologie de l’indicateur, cliquez ici.