Les USA deviennent un centre mondial de production solaire ?

Print Friendly, PDF & Email

La fabrication de cellules et panneaux solaires aux Etats-Unis devrait croître de 50% par an jusqu’en 2012, et faire du pays un centre mondial de production solaire, grâce aux aides fédérales et à la hausse de la demande, selon une étude de GTM Research présentée à la conférence Intersolar de San Francisco.

Shyam Mehta, analyste vedette de GTM , estime que la demande américaine de panneaux solaires sera multipliée par 7, passant de 342 MW en 2008 à 2,13 GW en 2012, une tendance qui a poussé récemment des groupes étrangers comme les allemands SolarWorld et Schott Solar,ainis que le japonais Sanyo, à installer des usines aux Etats-Unis. De même, le géant solaire chinois Suntech Power a dit vouloir installer une usine d’assemblage de 100 MW sur le sol américain début 2010, sans encore révéler l’endroit choisi.

Les Etats-Unis devraient ainsi capter une part croissante de la production mondiale. Le pays a produit 499 MW de panneaux solaires en 2008, dont 70% de cellules solaires à couches minces. 90% de ces cellules à couches minces (composées de fines couches de métaux rares déposés sur un support de plastique, différentes des cellules solaires traditionnelles en galettes de silicium rigide) ont été fabriquées par les usines des groupes américains First Solar et United Solar Ovonic.

Selon l’analyste, les Etats-Unis produiront 2,7 GW de cellules ou panneaux solaires d’ici 2012, dont 66% de cellules à couches minces (que ce soit celles qui utilisent du tellure de cadmium-tellure, du silicium amorphe ou un mélange cuivre-indium-gallium-selenium, dit CIGS).

Notamment les fabricants de cellules CIGS devraient, selon lui, accroître leurs capacités de 32 MW en 2007 à 1,3 GW en 2012. Une prédiction particulièrement audacieuse car cette filière reste encore émergente, avec des producteurs naissants comme HelioVolt (Texas) qui vient d’ouvrir sa première usine, Ascent Solar (Colorado) qui construit sa première usine ou Nanosolar qui a démarré sa production commerciale fin 2007.  Solyndra a levé des fonds considérables et annoncé pour 2 milliards de dollars de contrats mais n’a encore rien indiqué de ses capacités de production. Il a reçu une garantie de prêt fédéral de 535 millions pour construire une énorme usine de 500 MW en Californie.

Pour ce qui est des cellules classiques au silicium polycristallin, l’analyste de GTM prévoit que les capacités de production passeront de 389 MW en 2008 à 1,23 GW en 2012.