BP peu intéressé par les énergies renouvelables

Print Friendly, PDF & Email

Le géant pétrolier BP a fermé le siège de sa division BP Alternative Energy, qui était basée à Londres, et limogé sa patronne Vivienne Cox, qui dirigeait l’équipe de 80 personnes de la division.

Cela confirme le retrait de BP de ce secteur, après ses récentes décisions de se retirer des projets éoliens britanniques pour se concentrer uniquement sur l’éolien aux Etats-Unis, et de fermer des usines de modules solaires en Espagne et aux Etats-Unis, qui comptaient 620 emplois.