Gros coup pour du silicium norvégien : 132 millions d’euros pour NorSun

Print Friendly, PDF & Email

norsunNorSun, gros fabricant de lingots et wafers de silicium — l’élément de base des cellules solaires –, a levé 1,15 milliards de couronnes (132 millions d’euros) auprès, pour moitié, du riche fonds britannique Good Energies, qui était déjà son partenaire, et pour le reste du groupe d’hydro-électricité Norsk Hydro et de la société d’investissement Scatec, spécialiste des énergies renouvelables.

Près de la moitié de ces fonds (500 millions de couronnes) consistent en apport en capital, le reste (650 millions) en crédit sur 5 ans.

NorSun pourra ainsi achever son usine norvégienne d’Ardal et financer davantage le fabricant allemand de cellules à couches minces Sunfilm, dont il détient 29,5%, et Good Energies le reste. Good Energies et Norsun ont lancé Sunfilm en 2007 pour fabriquer des cellules solaires à couches minces sur supports de verre de grande taille (près de 6 m2). NorSun, qui fabrique en Norvège et en Finlande, devrait voir sa capacité de production attendre 200 MW pour la fin 2009.

Créé en 2001, Good Energies gère le portefeuille d’énergies renouvelables du groupe familial COFRA . Dans son portefeuille figurent les plus grosses compagnies des greentech : il est, par exemple, le plus gros actionnaire de l’allemand Q-Cells, et a aussi investi dans un autre très gros fabricant de cellules solaire en silicium, le chinois Trina Solar, ou encore Solarfun, sans oublier la start-up américaine Konarka. Tout récemment il a investi dans Sage, un spécialiste du verre intelligent qui s’obscurcit à la commande.