Les électriciens européens visent le zéro CO2

Print Friendly, PDF & Email

eurelectric-okLes compagnies d’électricité européennes, dont beaucoup sont déjà des poids lourds mondiaux des énergies renouvelables,  se sont engagées à devenir neutres en carbone en 2050. Comment ? Elles vont réduire considérablement leurs émissions de CO2 et compenser celles qu’elles ne pourraient éliminer.

L’engagement a été pris cette semaine par Eurelectric, qui regroupe 61 compagnies d’électricité des 27 pays membres, dont les allemands E.On et RWE, l’espagnole Iberdrola, ou encore le français EDF et l’italienne Enel.

Ses membres produisent 2.500 térawatts-heure par an, soit 70% de la production d »électricité européenne.

Mais l’objectif coûtera cher : Eurelectric estime que les compagnies européennes ont besoin de 1.800 milliards d’euros d’investissement pour remplacer les centrales anciennes, moderniser les réseaux de transmissions électriques, accroître la production pour répondre à la demande en hausse et remplir ces objectifs environnementaux.

Ses membres demandent à l’UE de soutenir la recherche en technologies de capture du carbone ainsi que le déploiement de flottes de voitures électriques – un marché potentiel géant pour les compagnies.