Montagnes russes ? Non, un train « vert » japonais

Print Friendly, PDF & Email

Eco_Ride.jpgSur le principe des montagnes russes, le Japon va tester en octobre prochain un train d’un nouveau genre, léger et sans conducteur, qui consomme moitié moins d’énergie qu’un train normal.

Baptisé Eco Ride, il sera testé dans la  Préfecture de Chiba, dans la banlieue de Tokyo, selon Nikkei. Il ressemble aux montagnes russes en ce sens qu’en divers points de la ligne, des systèmes de traction le tirent vers le haut pour lui redonner l’élan nécessaire. La ligne envisagée serait d’environ 10 km au total.

Eco Ride a une capacité de 2.000 à 2.500 passagers par heure à une vitesse moyenne de 20 à 30 km/h, et utilise 226,8kJ par passager-km, la moitié de l’énergie consommée par un train et le tiers de celle brûlée par un autobus.

Son coût de construction est aussi très réduit, de seulement le dixième de celui d’un métro et le cinquième de celui d’une monorail, par exemple, selon les deux entreprises fabricantes, Senyo Kogyo et Senyo Kiko, spécialistes des parcs d’attraction qui ont déjà installé ce genre de train dans de grandes expositions.

(Photo : DR)