Electrolyse : l’UFE très prudente sur la baisse des coûts

Print Friendly, PDF & Email
@Daimler

Le constat est sans appel : « produire de l’hydrogène par électrolyse coûte environ trois fois plus cher que l’hydrogène produit par vaporeformage de méthane », même lorsque celui-ci est associé à de la capture et stockage de carbone. Dans un rapport consultable ci-dessous, l’Union française de l’électricité (UFE) prend position sur le développement de la production et des usages de l’hydrogène décarboné et notamment sur les coûts de production. L’UFE s’appuie sur différentes publications parues depuis deux ans* et sur les auditions de certains acteurs du secteur : les grands énergéticiens français historiques (EDF, Engie et TotalEnergies), les gestionnaires de réseaux GRTgaz et RTE, l’AIE, le CEA et France Hydrogène. Les conclusions sont notamment très prudentes sur la baisse des coûts de l’électrolyse.

Le coût de production à la fin de la décennie de l’hydrogène par ...

Article précédentDualSun s’industrialise et prépare une levée de fonds
Article suivantFred Olsen se mobilise sur l’éolien flottant