Rénovation performante : les gains sont importants, les coûts aussi

Print Friendly, PDF & Email

Encouragée désormais par le gouvernement, la rénovation globale et performante des logements peut se révéler très efficace, mais il faut y mettre le prix : 336 HT/m² selon l’Observatoire BBC Effinergie-Etat-Ademe, 76% des coûts étant absorbés par l’enveloppe du bâtiment, le solde par ses équipements de chauffage, eau chaude et ventilation. L’étude* porte sur 266 maisons passées d’une consommation moyenne de 418 kWhep/m².an à 79,7 kWhep/m².an, soit une division par cinq – la Rolls de la rénovation…  

Les maisons ont en grande majorité bénéficié d’une rénovation des murs extérieurs et 58% ont eu droit à une isolation par l’extérieur, en particulier pour les constructions en parpaings et en briques. Elles ont été quasi systématiquement équipées d’une ventilation simple (58%) ou double flux. Quant au chauffage, il reste à dominante gaz (chaudières à condensation) pour ...

Article précédentRénovation énergétique : du retard dans le résidentiel
Article suivantTarifs solaires : la CRE se veut stricte mais juste