Vortex Bladeless continue à croire aux éoliennes sans pales

Print Friendly, PDF & Email
(@ Vortex Bladeless)

L’effet Vortex continue à inspirer la start-up espagnole éponyme, Vortex Bladeless. Depuis 2012, elle met au point une éolienne sans pales, oscillante comme peuvent le faire des poteaux électriques dans le vent. L’énergie du mouvement est convertie en électricité, tant que le vent ne souffle pas trop fort (11 m/s).

Protégée par 6 brevets, l’invention se décline en plusieurs versions, de quelques dizaines de centimètres (le Vortex Nano) à 2,75 mètres de hauteur, le Vortex Tacoma. Sur le papier, l’appareil a le mérite d’être moins encombrant que les éoliennes conventionnelles et d’apprécier les phénomènes de turbulences. La technologie ...

Article précédentSaint-Brieuc : Iberdrola engage un navire pour protéger le chantier
Article suivantLa Bretagne prépare ses premières boucles d’hydrogène