L’Anah commence à faire la police pour MaPrimeRénov’

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

C’est désormais la rançon du succès des mécanismes d’aides à la rénovation énergétique des bâtiments : la recrudescence des fraudes et comportements problématiques. L’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah), en charge de Maprimerénov depuis janvier, a ainsi constaté une hausse injustifiée des devis pour l’isolation thermique par l’extérieur, ainsi qu’une augmentation des fraudes aux travaux dans ce segment de la rénovation. D’où un arrêté paru hier au Journal officiel, pris la veille et applicable dès aujourd’hui, jusqu’à la fin de l’année.

Alors que les aides de l’Anah visent justement à soutenir les opérations chez les ménages modestes et très modestes, le nouveau texte ...