La DGEC reporte de 2 mois les appels d’offres solaires

Print Friendly, PDF & Email
(c) Romain Chicheportiche

La Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) ne compte pas ses heures. Après avoir échangé avec les représentants du Syndicat des énergies renouvelables (SER) vendredi, l’administration a décidé ce week-end de décaler de deux mois les différents appels d’offres solaires. Une décision saluée par le secteur qui attend encore d’autres arbitrages dont la portée dépasse la filière.

Cas particulier pour les centrales au sol

Tous les appels d’offres solaires qui devaient se tenir entre le mois d’avril et de juillet ont été reportés de deux mois en raison de la pandémie de Covid-19 (voir tableau). « C’est une position ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.