Dans les îles, Enedis prépare l’essor du solaire diffus

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : T. Blosseville)

Une île alimentée à 100% en électricité renouvelable d’ici 2021 : Enedis veut faire de Saint-Nicolas des Glénan, dans le Finistère, sa vitrine dans les micro-réseaux intelligents. Le distributeur d’électricité faisait visiter ce 13 juin à la presse ce projet insulaire, que GreenUnivers présentait dès le mois dernier. « Un concentré de ce que nous faisons en France dans les réseaux électriques intelligents », décrit Jean-Philippe Lamarcade, directeur régional Bretagne d’Enedis. « Avec des technologies dont nous pourrons avoir besoin sur le continent, pas seulement sur les îles. » Eolien, photovoltaïque, stockage par batteries (au plomb) et par air comprimé… Pour assurer l’équilibre du réseau à Saint-Nicolas des Glénan, Enedis a conçu un système de gestion de l’énergie sur mesure, avec la PME quimpéroise Enag et EDF Store & Forecast.

Les années 2019-2020 seront celles de l’apprentissage pour affiner le dispositif. Ensuite, « avec l’essor de l’autoconsommation collective et des écoquartiers, ce système de pilotage pourra ...

Article précédentLe MTES éclaire l’avenir de l’éolien en mer, ressuscite la zone au large d’Oléron
Article suivantL’agenda du green business