Dans les îles, Enedis prépare l’essor du solaire diffus

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : T. Blosseville)

Une île alimentée à 100% en électricité renouvelable d’ici 2021 : Enedis veut faire de Saint-Nicolas des Glénan, dans le Finistère, sa vitrine dans les micro-réseaux intelligents. Le distributeur d’électricité faisait visiter ce 13 juin à la presse ce projet insulaire, que GreenUnivers présentait dès le mois dernier. « Un concentré de ce que nous faisons en France dans les réseaux électriques intelligents », décrit Jean-Philippe Lamarcade, directeur régional Bretagne d’Enedis. « Avec des technologies dont nous pourrons avoir besoin sur le continent, pas seulement sur les îles. » Eolien, photovoltaïque, stockage par batteries (au plomb) et par air comprimé… Pour assurer l’équilibre du réseau à Saint-Nicolas des Glénan, Enedis a conçu un système de gestion de l’énergie sur mesure, avec la PME quimpéroise Enag et EDF Store & Forecast.

Les années 2019-2020 seront celles de l’apprentissage pour affiner le dispositif. Ensuite, « avec l’essor de l’autoconsommation collective et des écoquartiers, ce système de pilotage pourra ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.