La consommation d’énergie en Europe a augmenté de 1% en 2017 [Étude]

Print Friendly, PDF & Email
© Eurostat

Mauvaise nouvelle pour l’efficacité énergétique : l’objectif de réduire de 20% la consommation énergétique européenne d’ici à 2020 s’éloigne encore un peu, selon les dernières données d’Eurostat. La consommation – primaire et finale – a en effet augmenté de 1% en 2017. Ce qui situe l’Union européenne à 1 561 Mtep (primaire) et 1 222 Mtep (finale) : c’est 5,3% au-dessus ...

de l’objectif de CEP en 2020 (1 483 Mtep), et 3,3% au-dessus de l’objectif de CEF (1 086 Mtep).

On est loin du creux record atteint en 2014, avec un écart de seulement 1,9% par rapport à l’objectif 2020, avant une remontée progressive les années suivantes.

Stabilité en France

Du côté de la CEP, l’Estonie est le bon élève de l’année 2018 avec une baisse de 4,2% ; côté CEF, c’est la Belgique qui affiche le meilleur résultat avec une diminution de 1,2%. La France a légèrement réduit sa CEP de 0,3% (239,5 Mtep) ; sa CEF est restée stable.

La nouvelle directive européenne sur l’efficacité énergétique, datée du 11 décembre dernier, a introduit un nouvel objectif pour 2030 : 1 273 Mtep de consommation primaire, et 956 Mtep de consommation finale.

Consulter le dossier sur la consommation énergétique en Europe en 2017, en anglais (ici en PDF) :