Toyota développe une première station à hydrogène renouvelable

Print Friendly, PDF & Email
Le « Project Portal », poids lourd fonctionnant à
l’hydrogène, sera lui aussi alimenté par Tri-Gen.
© Toyota

Après le développement de la voiture Mirai, Toyota annonce préparer sa première station à hydrogène renouvelable, construite par Air Liquide. Située en Californie, la station Tri-Gen devrait être mise en service en 2020. Elle vise à servir pas moins de 1,2 tonne d’hydrogène par jour, soit environ 2,35 MW. Elle pourrait approvisionner des véhicules, notamment des camions, mais aussi l’usine située dans le port de Long Beach (Los Angeles), Toyota Logistics Service. Même si cette filière reste à clarifier, et donc l’origine renouvelable de l’hydrogène, le gaz devrait être issu de l’énergie générée par la transformation de déchets ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.