AO autoconsommation : qui sont les développeurs lauréats ?

Print Friendly, PDF & Email

Article actualisé le 16 mars 2017 avec une mise à jour de l’analyse de Finergreen –

Quelques semaines après l’annonce des lauréats de l’appel d’offres autoconsommation, le cabinet Finergreen publie une analyse détaillée des résultats. Elle confirme le succès remporté par les supermarchés, qui remportent 37 projets représentant à peu près la moitié de la puissance attribuée (20,6 MW). Huit projets concernent l’industrie et quatre l’agriculture parmi ceux que Finergreen a pu identifier.

GreenYellow (Casino) capte à lui seul près de 30% du volume attribué et quatre acteurs se répartissent 54% : GreenYellow, Tenergie, Fonroche et Helios R.

Grâce à la prime octroyée dans le cadre de cet appel d’offres, l’autoconsommation devient « économiquement attractive », observe Finergreen qui précise « la parité réseau n’est pas tout à fait atteinte et ne devrait pas l’être avant 2023 » (en région PACA).

Pour rappel, les 72 projets lauréats pourront autoconsommer leur électricité tout en bénéficiant d’une prime à un prix pondéré de 40,88 €/MWh autoconsommé, sur 10 ans. 28 projets impliquant du financement participatif bénéficieront en outre d’une majoration de 5 €/MWh. Le taux d’autoconsommation moyen des lauréats de l’appel d’offres est de 97,4%, selon le ministère de l’Environnement. Les projets retenus représentent 26,4 M€ d’investissements pour une puissance totale de 20,59 MW et permettront de produire 24 GWh d’électricité verte chaque année, toujours selon le ministère.

  • Consulter l’analyse de Finergreen ci-dessous (ou ici en PDF)