L’éolien au ralenti mais le solaire accélère au 1er semestre

Print Friendly, PDF & Email

Le premier semestre a été sinistre pour l’éolien en France : seuls 340 MW ont été raccordés au réseau, soit 27% de moins qu’au 1er semestre 2010. Un rythme sans commune mesure avec les ambitions affichées par les pays voisins, notamment l’Allemagne.

En revanche, après trois mois d’un moratoire qui avait bloqué toute initiative en début d’année, le solaire se rattrape avec une progression exceptionnelle : deux fois plus d’installations raccordées au 1er semestre 2011, soit 599 MW contre 252 MW un an plus tôt, selon les derniers chiffres du Commissariat général au développement durable (CGDD). Conséquence notamment du raccordement ces derniers mois d’une partie de la longue file d’attente de projets déposés chez ERDF.

La France compte aussi 1,68 GW d’installations solaires raccordées au réseau. Soit une augmentation de 55% depuis fin décembre.

L’éolien à petits pas

Concernant l’éolien, la France comptait fin juin 6,2 GW de puissance cumulée, soit tout juste 6% de plus que fin décembre. Près de 1.000 parcs au total tournent désormais en France, mais d’une taille moyenne de seulement 6 MW environ. La production d’électricité éolienne a atteint 5,4 TWh au 1er semestre (+14% sur un an), mais représente à peine plus de 2% de la consommation électrique française (2,2%).

Même si la répartition des installations nouvelles (987 parcs éoliens) est assez équilibrée sur le territoire, trois régions arrivent nettement en tête : Champagne-Ardenne (892 MW), Picardie (788 MW) et  Bretagne (688 MW).

Le photovoltaïque sort la tête de l’eau

Avec 207 766 installations, le secteur photovoltaïque est reparti depuis le moratoire du début de l’année. Le parc s’élève, fin juin, à 1 679 MW et s’est accru de plus de 1 100 MW depuis un an.

Les grandes fermes solaires au sol ou grands toits commerciaux sont plus nombreux, avec presque une centaine de sites au premier semestre, d’un total de 189 MW.

Sur cette période, Midi-Pyrénées (158 MW), Provence-Alpes-Côte d’Azur (197 MW) et Aquitaine (167 MW) représentent 40% des nouvelles installations en Métropole. Et les DOM ont installés 186 MW de solaire supplémentaires au cours du semestre.