Chargé(e) d’Etudes Environnement Energies Renouvelables

    Site NORDEX France

    L’entreprise :

    Nordex France est une filiale du groupe Nordex-Acciona Windpower qui fabrique, vend, monte et entretient des turbines éoliennes dans plus de 25 pays. Le groupe emploie 4 800 collaborateurs avec un chiffre d’affaires de 3,1 Mds d’euros en 2017. Son siège est basé en Allemagne, à Hambourg.

    Nordex France est l’un des principaux développeurs et constructeurs de projets éoliens du pays avec ses 1 900 MW implantés dont 900 MW de projets développés. Il offre à ses clients et partenaires une large gamme de services allant du développement de projets d’implantations d’éoliennes, à la réalisation de chantiers 100% clés-en-main, et la maintenance des parcs sur le long terme.

    Le poste :

    Pour accompagner la croissance de son portefeuille de projets en développement, Nordex France recherche un(e) Chargé(e) d’Etudes Environnement.
    Le poste est basé au siège à La Plaine Saint-Denis, avec des déplacements ponctuels sur la France entière.

    Le (la) Chargé(e) d’Etudes Environnement est rattaché(e) au Pôle Etudes au sein du Département Développement de Projets, sous la direction du Responsable du Pôle Etudes.
    Le Pôle Etudes a pour objectif d’assurer la qualité et la sécurité juridique des dossiers d’autorisation de parcs éoliens sur leurs aspects environnementaux (milieux naturels et paysage), en support des Chefs de projets.

    Les missions :

    Les principales tâches du Chargé d’Etudes Environnement seront :

    1. Contribution à la stratégie ERC des projets développés

    – Définition des mesures compensatoires et d’accompagnement (dimensionnement, chiffrage, quantification de l’équivalence écologique) ;
    – Mise en place d’un référentiel de mesures agro-environnementales ;
    – Rédaction d’argumentaires scientifiques et techniques à destination des services de l’Etat dans le cadre des dossiers réglementaires ;
    – Accompagnement des Chefs de projets dans la contractualisation de ces mesures avec les interlocuteurs de terrain (collectivités, associations, organismes institutionnels, agriculteurs, propriétaires fonciers…).

    2. Support technique opérationnel :

    – Coordination avec les bureaux d’études tiers (milieux naturels, paysage, assembleurs) : suivi de la réalisation des études d’impact dans le respect de la qualité et des délais attendus ;
    – Contrôle qualité et sécurisation des dossiers administratifs avant leur soumission aux services de l’Etat ;
    – Défense des projets auprès des administrations (DREAL, DDT, Préfecture, CDNPS) seul ou en soutien des bureaux d’études ;
    – Contribution aux demandes de compléments des administrations ;
    – Contribution aux argumentaires dans le cas de contentieux administratifs.

    3. Missions transverses :

    – Veille sur les évolutions en matière de bonnes pratiques environnementales et de droit de l’environnement en lien avec le service juridique, et sensibilisation des Chefs de projets ;
    – Proposition de nouvelles méthodes, notamment en ce qui concerne la prise en compte et la mise en œuvre des mesures ERC dans les projets ;
    – Contribution à des projets de recherche ou d’expérimentations pour concilier le développement des projets et les enjeux environnementaux.

    Les connaissances requises :

    • Très bonne connaissance de la procédure d’évaluation environnementale applicable aux projets éoliens et des exigences réglementaires relevant du code de l’environnement (étude d’impact, ICPE, séquence ERC, demandes de dérogation CNPN pour la destruction d’espèces protégées, défrichement, loi sur l’eau…).
    • Formation scientifique en Agriculture ou Agronomie exigée, de niveau Master ou supérieur, avec des connaissances en écologie.
    • 2 à 3 ans au minimum au sein d’un organisme institutionnel en charge de la gestion de mesures agro-environnementales (agences de l’eau, fédération de chasse, services de l’Etat…) ou d’un bureau d’études spécialisé dans la mise en œuvre de ces mesures ;
    • Une première expérience dans l’éolien ou les énergies renouvelables est appréciée mais pas obligatoire

    Expériences :

    • Connaissances scientifiques et techniques avérées sur les mesures agro-environnementales (notion d’équivalence écologique), l’agriculture (systèmes de cultures, itinéraires techniques), la biologie des espèces animales (en particulier faune volante) et les écosystèmes.
    • Bonne connaissance de la procédure d’évaluation environnementale applicable aux projets éoliens et des exigences réglementaires relevant du code de l’environnement, (séquence ERC, étude d’impact, ICPE, demandes de dérogation CNPN pour la destruction d’espèces protégées,
    défrichement, loi sur l’eau…)
    • Connaissance de base des outils SIG (ArcView, QGis)
    • Pratique de l’anglais souhaitée
    • Une connaissance du secteur de l’éolien terrestre est un plus

    Expériences comportementales :

    • Excellentes capacités de communication indispensables : bon relationnel, communication orale et écrite, capacité à convaincre ses interlocuteurs
    • Bonnes capacités d’écoute et d’adaptation
    • Autonomie et réactivité / proactivité
    • Force de proposition
    • Conviction personnelle sur les énergies renouvelables

    Langue : Anglais courant

    Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à ext_cbatisses@nordex-online.com