Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 31 mai

Après une première déclaration commune signée le 4 mars, la France et l’Allemagne renforcent leur collaboration sur la flexibilité. Un plan d’action a été publié en marge du Conseil de l’énergie réuni hier à Bruxelles. Les deux gouvernements s’engagent à étudier le potentiel de flexibilité de leurs systèmes électriques et à réduire les barrières à l’entrée pour des offres de fourniture favorisant la flexiblité de la demande.

La dérogation “espèces protégées” accordée en 2020 à Boralex pour la centrale solaire en construction à Cruis (Alpes-de-Haute-Provence) a été annulée aujourd’hui par la cour administrative d’appel de Marseille, à la demande des associations écologistes opposantes aux projets solaires sur la montagne de Lure.

Le fabricant suisse de serres agrivoltaïque Insolight a inauguré cette semaine à Sames (Pyrénées-Atlantiques) une installation de 3 000 m2 et 190 kW à La Ferme Etchélécu, producteur basque de fraises réputées, sans pesticides. La centrale solaire Insolagrin est formée de panneaux bifaciaux transparents articulés et pilotés à distance, de capteurs et récupère l’eau de pluie. “Les écrans d’ombrage nous font gagner deux mois de production de fraises sur l’année”, indiquent les maraîchers dans un communiqué. 

La plantation de haies a commencé pour le projet agrivoltaïque Ehpy conçu par GLHD dans l’Yonne. Il doit commencer dans trois ans sur 190 hectares, 15 exploitations et 14 parcelles réparties dans 7 communes. “Plantées en avance de phase, les 14 essences qui composent la haie auront bien poussé d’ici à trois ans et rempliront leur rôle de masque naturel d’ici à cinq ans”, indique l’association Ehpy ; 1 km a été planté sur 5,8 prévus au total.

A Vienne dans l’Isère, le bailleur social Advivo amplifie la solarisation de ses immeubles en toiture et entame une opération d’autoconsommation collective photovoltaïque d’ampleur, desservant 8 000 locataires ;  25 000 m2,  680 centrales et 320 points de consommation doivent être mis en service d’ici 2026 dans ce projet préparé par la société d’ingénierie solaire Subsol.

Pierre Jérémie, ancien directeur de cabinet adjoint au ministère de la Transition énergétique d’Agnès Pannier-Runacher, annonce sur LinkedIn qu’il rejoint la société Hy24 en tant que directeur d’investissement.

Engie Vianeo et Bump s’associent pour proposer une offre de recharge complète aux flottes professionnelles et poids-lourds électriques : recharge au dépôt, gestion de l’énergie, recharge en itinérance, gestion de flotte…

ChargeGuru s’associe à Leroy Merlin. Le premier accompagnera l’installation des bornes de recharge achetées dans les magasins du second.

Déjà actif en France et en Amérique du Nord, Waga Energy s’intéresse à de nouveaux pays : l’Italie, le Royaume-Uni, le Brésil et le Mexique.

Jeudi 30 mai

Le Conseil européen de l’énergie a approuvé des conclusions sur les réseaux électriques. Les ministres demandent à la Commission d’évaluer les besoins d’investissement et de coordination entre les Etats membres pour un développement cohérent avec les objectifs de décabonation et de proposer des mesures d’accélération des permis et de standardisation des infrastructures électriques. Le Conseil a aussi validé la sortie de l’UE du traité sur la Charte de l’énergie.

Le Portugal a lancé un appel d’offres doté de 140 M€ pour soutenir la production de 150 GWh/an de biométhane et de 120 GWh/an d’hydrogène renouvelable. Le gouvernement propose un prix de 67 €/MWh pour le biométhane et de 127 €/MWh pour l’hydrogène vert.

A l’heure où, dans les voitures électriques, les boîtes de vitesses deviennent obsolètes, les fabricants de ces dernières cherchent à réorienter leur production vers de nouveaux marchés. Ils regardent en particulier l’éolien, pour la conversion de la rotation de la turbine en énergie électrique, de même que l’hydraulique, relève la maison de vente aux enchères industrielles Surplex. 

La Caisse d’Epargne Rhône Alpes s’est associée à Yuma, filiale du groupe immobilier Patriarca Développement, pour accompagner les entreprises de la région dans l’installation de panneaux solaires, en toiture ou sur ombrières.

Le fournisseur d’énergie lyonnais Elmy, aussi développeur solaire, s’interdit de prospecter sur les sites à déboiser ou défricher et s’engage à un prédiagnostic environnemental systématique, pour préserver entre autres les zones humides.

CVE nomme Hugues de Cibon directeur du nouveau pôle “Public et Territoire”. Il était auparavant en poste à la Métropole d’Aix-Marseille ou au conseil départemental des Bouches-du-Rhône.

BioBéarn, la plus grosse unité de méthanisation de France, veut installer des silos à digestat à proximité de son usine. La filiale de TotalEnergies fait face à l’opposition de plusieurs maires. Si le tribunal administratif avait rejeté la demande d’annulation d’autorisation des élus, la cour d’appel a délivré un sursis le 27 mai avant de statuer.

JP Energie Environnement a inauguré à Haussy (Nord) le parc éolien du Chemin de Valenciennes. Composé de quatre éoliennes de 3 MW, il compte la communauté de communes du Pays Solesmois comme co-investisseur et co-exploitant, à hauteur de 17%.

Mercredi 29 mai

La réunion interministérielle hier après-midi à Bercy sur la refonte de l’arrêté tarifaire photovoltaïque de 2021 dit “S21” s’est révélée non conclusive. Une concertation est proposée aux syndicats professionnels, le ministère de l’Economie et des Finances souhaitant que plusieurs pistes soient examinées avec les parties prenantes.

Le gouvernement réunit demain tous les ministres pour un séminaire sur l’écologie. La période de réserve avant les élections européennes exclut d’éventuelles annonces ; il s’agira de “réaffirmer nos ambitions, sécuriser les leviers d’action et mobiliser tous les ministères”, indique Matignon. Le gouvernement compte proposer des amendements à la proposition de loi sur l’énergie présentée par le sénateur Daniel Gremillet (LR) examinée par le Sénat, car “nous ne sommes pas d’accord avec le texte mis sur la table”, indique Matignon.

Pour McPhy, le retrait du projet GreenH2Atlantic au Portugal illustre “les difficultés liées à la structuration d’un marché de l’hydrogène en pleine maturation”, ce qui l’amènera dans un premier temps à se concentrer sur des projets de taille intermédiaire.

La CRE a ouvert une consultation publique sur la révision de la méthodologie d’examen d’un projet de stockage d’électricité dans les zones non interconnectées. Le coût des ouvrages de stockage pilotés par le gestionnaire du système électrique est pris en compte dans la limite des surcoûts de production qu’ils contribuent à éviter.

Siemens Energy se prépare à supprimer 4 100 emplois dans sa division dédiée à l’éolien Siemens Gamesa, toujours en difficultés, rapporte Reuters. De son coté, Shell veut également réduire les effectifs dans l’éolien en mer, surtout en Europe, dans le cadre d’un plan d’économies de 3 Mds€, selon Bloomberg.

FreeHeat Caleosol et Kogis Sport lancent une offre de piscines à faible consommation d’énergie. La solution utilise la géothermie compacte et le solaire thermique. Une première piscine devrait être équipée d’ici la fin de l’année.

Le spécialiste de la recharge électrique Electra a bouclé un financement “d’un montant maximum de 75 M€” auprès de quatre banques : ABN Amro, Caisse d’Epargne Hauts-de-France, Crédit Agricole CIB et Société Générale. Il est destiné au déploiement de bornes en Belgique. Il couvrira 60% des investissements de l’opérateur, le reste étant apporté en fonds propres, indique la société qui a levé 304 M€ en début d’année.

Mardi 28 mai

Le groupement d’intérêt scientifique chargé d’étudier la ressource en biomasse en France sera officiellement constitué en juin, a indiqué Bénédicte Genthon, directrice adjointe bioéconomies et énergies renouvelables de l’Ademe lors d’un débat organisé par Enerpresse

… L’Ademe se dit par ailleurs “assez prudente” sur la pyrogazéification, compte-tenu des tensions possibles à moyen terme sur la ressource. Un avis partagé par l’association Coénove et la Fedene. “Nous sommes assez interrogatifs”, témoigne Pierre de Montlivault, président de la Fedene, craignant une concurrence sur le bois et les combustibles solides de récupération avec la production de chaleur.

Reden ouvrira en septembre sa nouvelle ligne de fabrication de panneaux solaires. L’ancienne est arrêtée depuis février. Moyennant 4 M€, la capacité est triplée, à 200 MW, pour des équipements plus puissants destinés surtout aux centrales du développeur-producteur de Rochefort (Lot-et-Garonne) et à certains besoins spécifiques. Olivier Bousquet, directeur du développement en France, évoque par exemple les verres antireflet pour solariser les parkings d’aéroports.

La SEM Aser (Axe Seine Énergies Renouvelables) et Sunopée, filiale photovoltaïque de Léon Grosse, proposent une offre commune de toitures et centrales photovoltaÏques clés en main pour les entreprises publiques et privées entre Paris et Le Havre, en autoconsommation et tiers investissement et en visant 10 MWc fin 2025.

La start-up Seven Energie Nouvelles recherche 2,5 M€ en financement participatif via Enerfip. L’entreprise montpelliéraine exploite des stations multi-énergies en circuit court pour approvisionner la mobilité lourde. L’investissement est possible jusqu’au 23 juillet.

Le groupe Eren veut approfondir ses partenariats dans les petits réacteurs nucléaires et notamment travailler sur la réutilisation du combustible. Il est déjà associé avec les fondateurs de Naarea et Jimmy. 

TimeToAct Capital va annoncer cette semaine un investissement dans une entreprise spécialisée dans le traitement par pyrolyse des pneus usés. La société de gestion a déjà réalisé une première opération de venture capital en avril dans Cap’Bornes qui vise 30 000 bornes de recharge dans les entreprises et les copropriétés d’ici 2028.

Dans le cadre de sa réorientation stratégique, Vergnet a signé un accord exclusif avec la société Vertéole Suisse. L’entreprise basée à Ormes (Loiret) compte sur son partenaire pour distribuer en Suisse des diverses solutions dans les énergies renouvelables : éolien, photovoltaïque, hybride avec groupe diesel ou batteries.

En 3 ans, Logivolt a pré-financé 4 100 infrastructures collectives de recharge en copropriétés, pour 974 installations livrées à ce jour. Ce qui représente un montant de 71 M€ et “plus de 71 000 places raccordables”, pour un objectif de 150 000 places en 2025.

Engie Solutions lance le développement d’un réseau de froid sur la commune de Vélizy-Villacoublay (Yvelines). L’entreprise a signé un premier contrat de raccordement avec le groupe Thalès. Long de 2,5 km, ce réseau sera équipé d’une centrale de production de froid de 16,4 MW. Sa mise en service est prévue à l’été 2025.

Lundi 27 mai

L’analyse de la CRE de l’appel d’offres éolien flottant en Bretagne permet d’évaluer le prix proposé par le projet le mieux classé, que le régulateur proposait de retenir mais qui n’a finalement pas remporté le contrat. Il s’établit à 69,9 €/MWh, décrypte le cabinet de conseil Aurora Energy Research.

La Commission européenne a validé une aide d’Etat française de 4 Mds€ pour soutenir les projets d’électrification des procédés industriels et d’efficacité énergétique dans le secteur manufacturier. Des subventions allant jusqu’à 30% du coût d’investissement pourront être allouées.

Verkor obtient un prêt d’1,3 Md€ auprès de 19 banques privées et publiques pour sa gigafactory de Dunkerque. La Banque européenne d’investissement apporte 400 M€. La Banque des Territoires, la Banque Postale, des Caisses d’Epargne, la Société Générale et Natixis – entre autres – participent.

Suite à un arrêté paru au Journal officiel, les zones d’installations de projets agrivoltaïques peuvent recevoir les aides de la Politique agricole commune (PAC).

Le réseau audiovisuel et numérique TDF (Télédiffusion de France) active sa première centrale solaire, soit 65 kW au pied de son émetteur de Coti-Chiavari (Corse du Sud). L’opérateur en prévoit d’autres en 2024 ; 200 sites de pylônes sont équipés de petites ombrières PV. 

Enercoop Hauts-de-France a installé en deux jours une centrale solaire amovible de 69 kW sur des terrains sportifs abandonnés de SNCF Réseau à Lille Mont-de-terre. Elle alimente en électricité une résidence voisine du  bailleur social ICF Habitat Nord-Est locataire de la centrale et le réseau Enedis ; elle sera exploitée jusqu’en 2026.

GRTGaz nomme Stéphanie Guillerand au poste de directrice des ressources humaines. Cette ancienne de Storengy rejoint le comité exécutif.

Jacques Assant, auparavant chez Arrow Electronics, rejoint le secteur de l’efficacité énergétique et prend le poste de direction générale d’Adeena (ex-Enalia).

Google se place en tête des acheteurs dans le cadre des PPA signés entre janvier et avril en Europe, d’après la société de conseil Pexapark. Le géant de la tech a conclu cinq contrats d’achat d’électricité de gré à gré, pour un volume total de 728 MW, en Pologne, en Belgique, en Italie et aux Pays-Bas. Il devance Amazon, signataire de quatre contrats, en Irlande, en Grande-Bretagne et en Espagne, pendant la même période. 

RWE a pris la décision finale d’investissement pour construire deux parcs éoliens en mer au large de l’Allemagne (Nordseecluster) d’une puissance totale de 1,6 GW. Les Chantiers de l’Atlantique fourniront les deux sous stations électriques et les projets utiliseront des turbines Vestas de 15 MW.

Article précédentInfraVia acquiert un pure player du stockage par batteries
Article suivantAO solaire ZNI : les projets au sol moins chers qu’en métropole