Réseaux électriques, H2, CO2 : 166 projets d’intérêt commun choisis par Bruxelles

Print Friendly, PDF & Email
@GRTGaz

Les résultats sont tombés aujourd’hui et dans les délais prévus. Pour contribuer à améliorer et densifier les réseaux électriques du continent et faire émerger les premières infrastructures pour transporter l’hydrogène ou le CO2, la Commission européenne vient d’attribuer la qualité de « Projet d’intérêt commun » à 166 initiatives, sur les 179 étudiées depuis janvier. La moitié (85) sont électriques (lignes, connexions de parcs éoliens en mer, réseaux intelligents ) et comprennent, par exemple, les connexions pour les quatre parcs éoliens en mer flottants de Bretagne Sud, Atlantique Sud et en Méditerranée. 

Accès facilité aux financements

Quelque 65 projets sont consacrés à l’hydrogène et aux électrolyseurs. En France, ...

Accédez à l'article complet

GreenUnivers, le média des professionnels de la transition énergétique.

Je m'abonne
  • Une veille quotidienne de l'actualité
  • Des baromètres et data exclusifs depuis 2008
  • Des invitations à nos conférences
Déjà abonné ?
Je me connecte

Article précédentAO éolien terrestre : les candidatures répétées inquiètent la CRE
Article suivantStations hydrogène : Enhywhere prévoit une nouvelle levée de fonds