Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 20 janvier

La proposition de loi ouvrant le tiers-financement à la rénovation énergétique des bâtiments de l’Etat et des collectivités locales a été adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale. Par un amendement en séance publique, les députés ont sécurisé juridiquement l’intervention des intercommunalités et syndicats d’énergie pour mutualiser les projets à l’échelle de leur territoire. L’examen du texte au Sénat est maintenant prévue le 16 février.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a transmis au gouvernement sa proposition pour l’augmentation des tarifs réglementés de vente d’électricité (TRVE). La CRE propose une hausse moyenne de 99,22% TTC par rapport aux prix de février 2022, que le gouvernement limitera à +15% grâce à la prolongation du bouclier tarifaire.

Le groupe minier Eramet a reçu une subvention de 70 M€ de la Commission européenne pour son projet de construction d’une unité de recyclage de batteries lithium-ion à Trappes (Yvelines).

Ademe Investissement est entré au capital de la société Neoline Armateur, qui vient de lance la construction d’un navire cargo propulsé principalement par une voile de 136 mètres de long. L’investissement requis est de 60 M€, auquel ont contribué aussi la Banque des Territoires (3,8 M€), la Région Pays de la Loire (1,3 M€), CMA-CGM, le CIC, Bpifrance, Corsica Ferries, Louis Hardy SaS et Neoline Développement.

Airbnb et le fonds de dotation Essentiem, spécialisé dans le tourisme responsable, crée le fonds « Montagnes durables ». Financé par du mécénat, celui-ci travaillera à « l’accélération de la transition énergétique de l’offre d’hébergements touristiques en montagne », par des actions de sensibilisation et des aides financières pour la rénovation énergétique.

Jeudi 19 janvier

La Commission mixte paritaire chargée de proposer le 24 janvier un texte sur les dispositions restant en discussion dans le projet de loi sur énergies renouvelables est formée et consultable sur le site de l’Assemblée nationale.

Fondée en 2016 sous le nom WisElement, la société rebaptisée Hestiia lance une offre de chauffage basée sur la récupération de la chaleur fatale fournie par une capacité de calcul informatique. Cette solution destinée aux particuliers rappelle celle proposée par Qarnot, qui se tourne désormais plutôt vers des cibles plus industrielles.

Pour sa première année d’activité dans la transition énergétique sous la houlette de Yoann Msika, un ancien d’EDF Pulse Ventures, la banque d’affaires CFI Athema a bouclé quatre opérations en 2022, dont une en France (cession d’Altereo), deux en Espagne et une en Finlande. Présente du late venture au buy-out, elle compte mettre l’accent sur les sociétés technologiques.

Les ministres espagnol et portugais de la Transition énergétique et de l’Environnement ont eu une « réunion positive » avec la vice présidente de la Commission européenne, Margrethe Vestager, au sujet d’un prolongement du mécanisme ibérique de plafonnement des prix du gaz utilisé pour la production d’électricité. Mis en place en juin 2022, ce dispositif devait durer un an.

Hexicon a reçu les autorisations de connexion au réseau pour six des sept parcs éoliens flottants qu’il prépare en Italie, d’une puissance cumulée de 7,1 GW. Il opère sur le marché transalpin via la co-entreprise AvenHexicon, créée avec le développeur italien Avapa.

Mercredi 18 janvier

La Commission nationale du débat public organisera cette année quatre procédures pour déterminer la position des futures zones de développement des projets éoliens en mer, pour chaque grande façade maritime, rapporte l’AFP.

« Il n’y a pas eu énormément de participation » à l’appel d’offres effacement destiné aux fournisseurs lancé par RTE cet été, a indiqué Jean-Paul Roubin, directeur exécutif clients, marchés et exploitation du gestionnaire de réseau, lors de l’actualisation des perspectives pour le système électrique de janvier.

L’Union européenne a lancé un appel à propositions pour des projets de recherche dans l’hydrogène, qu’elle soutiendra avec 195 M€. Vingt-six catégories sont prévues, incluant la production, la distribution, le stockage et le transport de la molécule, ainsi que la création de vallées hydrogène.

Sun’Agri annonce une amélioration de 50% du rendement de la culture d’aubergines dans la serre agrivoltaïque de 5000 m2 La Ferme de Yola, construite en 2020 dans le Lot-et-Garonne.

Aux Etats-Unis, l’entreprise Form Energy va construire une usine de production de batteries fer-air. Form Energy affirme que cette technologie pourrait permettre le stockage d’énergie pour plus de 100 heures à un prix jusqu’à 10 fois inférieur à celui des batteries au lithium. L’investissement prévu est de 760 M$ (702 M€).

La Banque européenne d’investissement accorde un prêt de 28,5 M€ au fournisseur public d’électricité grec DEI pour construire trois centrales solaires de 230 MW au total à Kozani en Macédoine occidentale, en complément des financements apportés par Eurobank et la Banque nationale de Grèce.

Mardi 17 janvier

Une directive adressée aux préfets sur l’équilibre entre énergie solaire et préservation du patrimoine culturel a été mise en ligne le 13 janvier. Le cabinet d’avocats Arnaud Gossement la commente sur son blog et recommande aux porteurs de projets d’en prendre connaissance pour en anticiper l’application.

Au vu des 2 GW photovoltaïques estimés pour 2022 en métropole, les 4 GW de capacités prévues par SolarPower Europe pour être mises en service en France en 2023 paraissent optimistes. Cela dit, nombre de projets ont pâti des retards de livraisons d’onduleurs et modules et de prix un temps en hausse. Cet effet pourrait s’atténuer cette année, étant donné les volumes d’équipements désormais disponibles ou en route depuis l’Asie vers l’Europe, estime Julien Hostache, président de la plateforme de financement participatif Enerfip, en contact avec de nombreux développeurs.

Technique Solaire entame au printemps la construction de sa première centrale solaire flottante aux Pays-Bas, près de Reuver au sud-est du pays. Elle est dimensionnée à 7 MW au sein du parc de loisir BillyBird Park Drakenrijk sur un réservoir d’eau alimentant de petits lacs.

Le groupe HBR prend comme prévu une participation au capital de la société Boostheat. Conceptrice d’une chaudière hybride gaz et pompe à chaleur, Boostheat avait engagé une procédure de sauvegarde. HBR en devient le premier actionnaire avec 21,23% du capital.

Waat annonce un chiffre d’affaires de 26 M€ pour 2022, soit « près de quatre fois celui de 2021 ». Le spécialiste des bornes de recharge pour le résidentiel collectif et le tertiaire vise désormais un CA de 65 M€ en 2023 et le recrutement d’une centaine de personnes.

TotalEnergies et RWE poursuivent leur partenariat pour l’appel d’offres sur l’extension du parc éolien en mer au large de la Normandie (AO8), dit « Centre Manche 2 » . Les deux poids lourds étaient déjà associés pour le premier appel d’offres lancé dans la zone (AO4), dont les résultats sont attendus pour ce trimestre.

Ocean Winds, la co-entreprise entre Engie et EDPR a été rejointe par la Banque des Territoires pour concourir à l’appel d’offres sur l’éolien flottant en Méditerranée (AO6).

Le fonds souverain norvégien rachète pour 600 M€ 49% d’un ensemble de 7 centrales solaires et 5 parcs éoliens d’Iberdrola en développement en Espagne, évalué à 1,3 GW ; 80% des projets sont solaires, neuf doivent être construits d’ici 2025.

Lundi 16 janvier

La commission des Affaires économiques du Sénat a supprimé l’objectif de réduction à 50% de la production d’électricité nucléaire à l’horizon 2035, par amendement au projet de loi d’accélération des procédures dans le nucléaire. A la place, les sénateurs ont fixé l’objectif de maintenir la part « à plus de 50% à l’horizon 2050 », notamment pour favoriser la production d’hydrogène à partir du nucléaire.

Le groupe d’ingénierie Keran (Sce, Creocean, Naomis, Groupe Huit et S3d) prend une participation majoritaire dans YS EMD, un bureau d’études nantais créé en 2021 spécialisé dans la conception et l’accompagnement de projets hydroliens et houlomoteurs en France et à l’international. Des synergies sont attendues avec Creocean, expert des milieux maritimes et ex-filiale de l’Ifremer.

Le développeur éolien Eolise étudie un projet d’autoconsommation collective autour d’un parc éolien en Charente-Maritime. Les turbines ne sont pas encore installées mais la demande de permis de construire est en fin d’instruction, indique le responsable du développement Baptiste Wambre.

Pour démultiplier ses capacités de lancement de centrales solaires au sol, en toitures et agrivoltaïques, le développeur Serfim EnR, filiale du groupe de BTP Serfim, crée Serca, un véhicule de co-investissement avec le Crédit Agricole du Centre-est et Sud Rhône-Alpes. Il est aussi ouvert aussi à des associés industriels, agricoles et au financement participatif.

Via son fonds Infrabridge 3, RGreen Invest apporte 42 M€ au développeur lituanien Green Genius, filiale du groupe Modus, pour mettre en service 8 centrales solaires en Lituanie en 2024, pour un total de 65,7 MW.

Quelques jours après son compatriote CSSC Haizhuang, le turbiner chinois Mingyang Smart Energy a présenté son concept offshore géant de 18 MW assorti de pales de 140 mètres – CSSC Haizhuang en est à 128 mètres – mais sans préciser de calendrier de production.

Gianluca De Ficchy est nommé directeur général de Mobilize, la marque de Renault dédiée aux nouvelles mobilités et à l’énergie, à compter du 1er février. 

 

Article précédentLes 5 succès de la transition énergétique en 2022
Article suivantTikehau Capital confie 25 M€ à Carb0n pour rénover le tertiaire