Pour ou contre la planification ascendante ?

Print Friendly, PDF & Email
Les  positions des professionnels du solaire et celles des développeurs éoliens sont antagonistes sur la planification ascendante des énergies renouvelables
@Mairie de Noailles

Que penser de la nouvelle et forte implication des collectivités locales dans la définition des zones d’accélération des projets d’énergie renouvelable, introduite par le Sénat et approuvée hier par l’Assemblée nationale lors du vote du projet de loi sur les EnR ? Les positions des représentants de professionnels du solaire et celles des développeurs éoliens sont ici antagonistes.

Daniel Bour, président d’Enerplan considère que “ces zones n’ont aucun sens” et que “les développeurs photovoltaïques n’ont rien à y gagner”. Le dirigeant assure ...

Article précédent« Je reste inquiet pour l’adoption du projet de loi EnR », Jules Nyssen (SER)
Article suivantProjet de loi EnR : les pièges de la Commission mixte paritaire