La géographie industrielle de la transition énergétique reste à bâtir [IEA] 

Print Friendly, PDF & Email

L’avenir de la transition énergétique sera dessiné par les chaînes d’approvisionnement mondiales et c’est le moment d’agir pour les Etats cherchant à y participer. Selon l’Agence internationale de l’énergie (IEA), seulement 25% des projets annoncés de production de panneaux solaires, 35% de ceux de batteries pour véhicules électriques et 10% de ceux destinés à fabriquer des électrolyseurs sont en construction ou prêts à construire. L’IEA a publié aujourd’hui son rapport 2023 sur les perspectives des technologies énergétiques.

Pour tout ce qui reste, « les développeurs et les investisseurs regardent de près ...

Article précédentUne proposition de loi ouvre le tiers-financement aux bâtiments publics
Article suivantAlantra et Solarig lancent un fonds pour sécuriser 1,9 GW solaire