CVE émet 20 M€ d’obligations très en amont des projets

Print Friendly, PDF & Email
CVE émet des obligations sur cinq ans et 293 MW en France pour des projets bénéficiant a minima d'une promesse de bail signée
(Crédit : Flickr/Hamza Butt)

Le financement des centrales solaires se fait de plus en plus précoce. En témoignent ces obligations corporate sur cinq ans émises par CVE portant sur 293 MW en France et d’un montant de 20 M€ pouvant être portés à 30 M€ sur une géographie plus large. Ces projets doivent bénéficier a minima d’une promesse de bail signée. « Cette ligne obligataire ...

Article précédentLa contribution des fournisseurs pour les contrats TPE reste à définir
Article suivantLe gouvernement crée les premières « zones industrielles bas carbone »