Comment Artea conjugue ses stratégies EnR et mobilité

Print Friendly, PDF & Email
@Siemens

Le promoteur immobilier Artea n’en finit pas d’étonner. Déjà propriétaire d’un parc de 20 centrales hydroélectriques dont neuf acquises en 2022, de centrales solaires sur ses toitures et bientôt au sol, candidat en ce moment à l’acquisition d’un agrégateur, présent dans le stockage par batteries, fournisseur d’électricité – la production d’origine renouvelable excède d’un facteur 6 les besoins de l’entreprise -, ce propriétaire d’une cinquantaine d’immeubles tertiaires en France se projette maintenant sur le marché de la recharge électrique de forte puissance, ...

Article précédentL’Europe et le Japon en tête des brevets dans l’hydrogène
Article suivantProjet de loi EnR : une adoption à suspens