Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 6 janvier

Accompagné par Réservoir Sun, Orange compte installer en 2025 une centrale solaire en autoconsommation sur son site de télécommunications par satellite de Bercenay-en-Othe (Aude) avec 1 MW en autoconsommation et 4 MW en injection ; une première pour l’opérateur. 

Le conseil d’administration de l’Anah a adopté un budget en augmentation de 20% pour 2023, à 4 Mds€. MaPrimeRénov’ dispose de 2,4 Mds€ et MaPrimeRénov’ Sérénité (rénovation globale) de 596 M€. MaPrimeRénov’ Copropriété passe à 455 M€ (+45%). 

Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique sera auditionnée par les commissions des affaires économiques et du développement durable du Sénat sur le projet de loi consacré au nucléaire le 11 janvier à 8h.

Engie a émis 2,75 Mds€ d’obligations vertes dont 1 Md€ à 7 ans et à 3,625%, 1 Md€ à 12 ans à 4,00% et 750 M€ à 20 ans à 4,25%, demandées pour plus de 9 Mds€.

Jeudi 5 janvier

Le plafond rétroactif sur le prix de l’électricité décidé par la loi de Finances rectificative pour 2022 “est un sujet de discussion important avec le gouvernement français”, a indiqué Patrick Decostre, PDG de Boralex, dans un entretien avec La Presse le 3 janvier. Le quotidien québécois souligne que le groupe a passé à ce titre une provision de 57 M$ (39,9 M€) dans ses résultats du troisième trimestre “qui pourrait être augmentée à la fin de son exercice financier”. 

Les fournisseurs d’électricité doivent rediscuter ce mois-ci avec les artisans et les TPE, a exigé Emmanuel Macron aujourd’hui, si leurs contrats sont “excessifs”, c’est-à-dire si les tarifs sont supérieurs à 280€/MWh ; le niveau est légèrement inférieur aux prix indicatifs calculés par la CRE pour les PME le 20 décembre.

La Commission européenne a autorisé la création d’une co-entreprise entre la filiale allemande d’EDF et HAzwei (sic), filiale de l’énergéticien E.ON. La société se nommera Hypion Motion Neumünster. Elle va acheter de l’hydrogène qu’elle revendra ensuite dans une station d’avitaillement qui sera développée dans la ville de Neumünster.

L’Allemagne et la Norvège se sont accordés pour construire une interconnexion pour le transport d’hydrogène entre les deux pays. En parallèle, les entreprises des deux pays Equinor et RWE ont signé un MoU pour construire une chaîne de valeur autour de l’hydrogène, qui inclut le développement conjoint de parcs éoliens en mer destinés à alimenter des électrolyseurs.

Mercredi 4 janvier

Sorégies a inauguré en décembre sa première station bioGNV à Châtellerault (Vienne) associée au réseau néo-aquitain Témob. Le carburant provient du méthaniseur Métharcenciel. Parmi les premiers clients : Kéolis, Grand Châtellerault, Les Rapides du Poitou et Heppner avec des contrats de 1 à 4 ans à prix fixe.

La France comptabiliserait 72 000 points de recharge de véhicules électriques ouverts au public à fin 2022, selon les estimations de LCP Delta, à partir de données publiques, d’entretiens avec les acteurs du marché et d’une enquête consommateurs. Chez les particuliers et dans les entreprises, la France compterait respectivement 440 000 et 95 000 bornes de recharge.

Le gouvernement portugais prévoit des appels d’offres pour la production d’hydrogène renouvelable et de ses dérivés (ammoniac, e-méthanol, carburants de synthèse) associée à des parcs éoliens en mer, avec une première procédure cette année. Des contrats de 10 ans et un volume de 3 000 tonnes annuelles d’hydrogène sont prévus, à un prix de référence de 127€/MWh pour l’hydrogène, indique PV Magazine. La production de biométhane va être aussi encouragée.

Les développeurs norvégien H2Carrier et groenlandais Anori A/S ont signé un protocole d’accord pour préparer une capacité éolienne de 1,5 GW au Groenland et alimenter une plateforme en mer de production et stockage d’ammoniac

Le turbinier chinois MingYang a annoncé sur LinkedIn le lancement d’une éolienne terrestre d’une capacité de 8,5 MW. Optimisée pour être utilisée dans les déserts, ses pales atteignent 216 mètres de diamètre.

GRDF et l’Union des métiers du génie climatique, de la couverture et de la plomberie ont signé un partenariat de trois ans pour promouvoir l’usage du gaz et des gaz verts dans les logements grâce à un accompagnement des chauffagistes.

Mardi 3 janvier

Nicolas Couderc a rejoint ce mois-ci Akuo Energy en tant que directeur général des opérations du groupe. Il était auparavant directeur France d’EDF Renouvelables.

La Direction des achats de l’Etat (DAE), rattachée à Bercy, recherche un acheteur énergie orienté énergies renouvelables, chargé entre autres d’identifier et mettre en œuvre des Power Purchase Agreements (PPA).

Aucune des offres d’EDF, Equinor, de l’énergéticien polonais PKN Orlen, RWE et Shell n’aurait été acceptée par le ministère polonais des infrastructures dans le cadre d’un appel d’offres éolien en Mer Baltique en zone 53.E.1, selon la presse polonaise. Les propositions ne correspondraient pas aux délais pour obtenir les permis et ne respecteraient pas l’interdiction d’ériger des îles artificielles avant 2040, entre autres.

ABB a présenté sur le salon CES 2023 de Las Vegas sa nouvelle solution de recharge résidentielle. Baptisée Terra Home et prévue pour être commercialisée en fin d’année, elle est présentée comme « capable de donner automatiquement la priorité à l’électricité provenant de sources renouvelables« .

Lundi 2 janvier

Les cours des certificats d’économies d’énergie (CEE) poursuivent la remontée amorcée depuis cet été : 8,43€/MWh cumac pour les CEE « précarité » et 7,58€/MWhc pour les « classiques » dans les transactions spot enregistrées par C2E Market en décembre, un mois où les échanges sont nombreux. L’écart continue à se creuser entre les deux catégories, souligne Sonergia. Sur le registre Emmy de l’administration, les cours en sont respectivement à 7,93€/MWhc et 7,28€/MWhc.

TotalEnergies Gaz et Électricité a demandé l’autorisation de l’Office de la concurrence polonais le 20 décembre pour acquérir Polska Grupa Biogazowa (PGB). Ce développeur basé à Varsovie annonce exploiter 15 centrales de cogénération au biogaz et 2 centrales solaires et préparer 13 projets dont trois unités photovoltaïques.

Vestas a produit les premiers électrons avec sa turbine V236 de 15 MW sur le site essai d’Østerild, au Danemark. Elle mesure 280 mètres de hauteur.

Stéphane Tetot est promu directeur général du Climate Infrastructure Group du gestionnaire d’actifs BlackRock. Il était auparavant directeur en charge de l’infrastructure.

La groupe Manitou, spécialisé dans la manutention, l’élévation de personnes et le terrassement, a acquis 82% du capital du concepteur et fabricant de batteries lithium-ion EasyLi. Il compte ainsi internaliser cette compétence dans le cadre de sa stratégie de transition énergétique.

Article précédentEngie annonce 650 M$ d’investissements au Chili
Article suivantLe coût de la dette pour les EnR bondit de 20% [Etude]