Mesures d’urgence EnR : Bruxelles met la pression

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Accord tacite en cas de silence administratif, un mois pour autoriser les petites installations solaires sur bâtiments, six mois pour approuver un renouvellement (repowering), trois mois pour raccorder les petites pompes à chaleur… La Commission européenne ...

Accédez à l'article complet

GreenUnivers, le média des professionnels de la transition énergétique.

Je m'abonne
  • Une veille quotidienne de l'actualité
  • Des baromètres et data exclusifs depuis 2008
  • Des invitations à nos conférences
Déjà abonné ?
Je me connecte

 

Article précédentLes échos du forum hydrogène de Bourgogne-Franche-Comté
Article suivantHydrogène, batteries : l’UE veut sécuriser ses approvisionnements