Le Pôle national de recherche agrivoltaïque prend tournure

Print Friendly, PDF & Email
Le démonstrateur agrivoltaïque de TSE à Amance (Hauté-Saône)
(c) Jacopo Landi

L’Inrae* prépare un Pôle national de recherche en agri-photovoltaïque pour une présentation au Salon de l’Agriculture prévu du 23 février au 5 mars 2023 à Paris. Son but ? « Etudier les conditions des synergies pour optimiser la production agricole et la production d’électricité en fonction du système de culture et du contexte pédoclimatique », explique la chargée de mission Stéphanie Mahieu, une des responsables du projet.

Résultats mutualisés

Ce qui a commencé à l’échelle locale par une collaboration entre l’Inrae de la Nouvelle-Aquitaine et EDF autour d’un projet impliquant la culture de la luzerne ...

Article précédentHydrogène : l’Occitanie craint la mise à l’écart
Article suivantUn appel d’offres catastrophique en Espagne