Hydrogène : les inquiétudes grandissent dans l’attente des arbitrages

Print Friendly, PDF & Email
(c) – Jacopo Landi

Quelques avancées ont eu lieu, comme les deux vagues d’IPCEI ou le plan RepowerEU, mais les gros dossiers évoqués lors de l’édition 2021 du congrès Horizons Hydrogène restent encore à trancher fin 2022. Tout d’abord le mécanisme de soutien français, prévu pour 2022 mais finalement retardé. « Nous voulons avoir les premiers lauréats avant fin 2023, pour des premiers crédits de paiement en 2024 » assure Lionel Prévors, chef de projet hydrogène à la DGEC.

« C’est très complexe ...

Article précédentEconomies d’énergie : à qui profitent les CPE ?
Article suivantEnoé à la recherche d’investisseurs