Enoé à la recherche d’investisseurs

Print Friendly, PDF & Email
Enoé doit financer la croissance à venir.
Simulation 3D de la solution d’Enoé pour l’élevage – Source : Enoé

Toutes les options sont sur la table chez Enoé. Ce développeur solaire et hydrogène, créé en 2019 par Marc Watrin, Anthony Haddad et Marc Christophle, a constitué un portefeuille de projets essentiellement photovoltaïques d’environ 3 GW à différents stades de maturité et compte près de 100 MW déjà en exploitation. Passé de 25 à 130 personnes, le groupe basé à Marseille doit financer la croissance à venir. Il a confié à BNP Paribas le soin d’étudier toutes les pistes, y compris l’entrée au capital d’un actionnaire majoritaire.

La valorisation d’Enoé ...

Article précédentHydrogène : les inquiétudes grandissent dans l’attente des arbitrages
Article suivantUne nouvelle co-entreprise pour solariser les toits