Stations H2 : comment Atawey se prépare à l’industrialisation

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : T. Blosseville)

Atawey confirme la mise en service d’une usine en 2024 dans le parc d’activités Savoie Technolac, « ou peut-être début 2025 », indiquait Jean-Michel Amaré, président et co-fondateur de l’entreprise, ce 7 octobre au Bourget du Lac (Savoie)*. « Le foncier est sécurisé. »

En six ans, le fabricant de stations hydrogène a équipé 25 sites en France. Il vise maintenant 150 stations déployées en 2025, dont « environ 40% » à l’étranger. Sa future usine devrait en produire une soixantaine chaque année. Pour financer ce changement d’échelle, Atawey cherchait 20 M€. Il devrait finalement ...

Article précédentEolien terrestre : GE supprime des postes
Article suivantLes perspectives de stockage pour le réseau électrique au crible