Square Sense traque les gisements de sobriété dans l’immobilier tertiaire

Print Friendly, PDF & Email
A l'heure de la sobriété énergétique, pourquoi continuer à chauffer et ventiler en permanence des espaces souvent déserts dans les bâtiments tertiaires ?
@ Square Sense

A l’heure de la sobriété énergétique, pourquoi continuer à chauffer et ventiler en permanence les espaces désertés des bâtiments tertiaires ? « Les gens ne sont pas retournés au bureau ! », formule Emmanuel Verhoosel. Président de Square Sense, une entreprise basée à Paris qui analyse des données fournies en temps réel par une centaine de bâtiments en Europe, dont une dizaine en France, il signale qu’en moyenne annuelle, 60% des espaces y restent inoccupés. Mais avec de fortes variations à l’intérieur de la semaine et de la journée : les immeubles ...

Article précédent« Face à la crise, nous allons solariser au maximum nos sites » [Grand Lyon]
Article suivantProchaine PPE : le gouvernement lance une grande concertation