Quatre stations hydrogène ferment au Royaume-Uni

Print Friendly, PDF & Email
@Daimler

Alors que certains débouchés semblent se concrétiser pour l’hydrogène, d’autres peinent à se confirmer. Le géant pétrolier Shell a fermé ses trois stations de ravitaillement au Royaume-Uni, expliquant qu’il s’agissait d’une première génération de prototypes ayant atteint la fin de leur vie, rapporte Recharge News.

Situées à Cobham, Beaconsfield et à l’aéroport de Gatwick, les stations avaient été développées en partenariat avec le producteur d’hydrogène ITM Power et sa filiale Motive. Une quatrième station gérée par Motive, à Swindon, ...

Article précédentRénovation énergétique : Heero cherche 1 M€
Article suivantLa CNR crée une société d’investissement photovoltaïque