Le financement participatif inquiet des effets de la vente temporaire sur le marché

Print Friendly, PDF & Email
Financement Participatif France

Les plateformes de financement participatif s’inquiètent des conséquences de la possibilité pour les producteurs EnR de vendre sur le marché pendant 18 mois l’énergie de leurs centrales mises en service d’ici fin 2024, avant de passer à l’obligation d’achat. Les pouvoirs publics ont en effet décidé de faire correspondre ce passage au complément de rémunération avec le fait générateur du financement participatif.

Pour rappel, pour que leurs projets EnR aient droit aux avantages du ce type de financement, les développeurs ont trois ans pour y avoir recours après la mise en service, qui correspond au début de l’obligation d’achat. Or avec la dérogation des 18 mois pour profiter des prix aussi stratosphériques que variables sur les marchés, ...

Article précédentVendée Energie devient actionnaire d’un parc éolien en mer
Article suivantEolien terrestre : GE supprime des postes