La prime CEE sur résultats ne convainc pas la DGEC

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Andrea Piacquadio – Pexels)

La proposition de Sonergia de calculer les primes CEE et MaPrimeRenov’ (MPR) sur la base des économies d’énergie réelles et non pas sur des montants théoriques a animé la discussion lors d’un débat sur la rénovation énergétique organisé aujourd’hui par Bip Enerpresse. Son président, Franck Annamayer, y voit une façon de réduire l’effet rebond sur la consommation d’énergie parfois observé après des travaux en modulant l’allocation de l’aide, avec un complément positif ou négatif à prendre en compte après un ou deux ans. 

La DGEC pas convaincue

« Cela nous semble compliqué de conditionner le niveau d’aide ...

Article précédentMaPrimeRénov’ étrillée pour de « graves dysfonctionnements »
Article suivantHydrogène : la DGEC préoccupée par les projets de gigafactories