Jean-Louis Bal : « J’ai vu passer dix ministres en douze ans »

Print Friendly, PDF & Email

 

Entretien avec Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des énergies renouvelables (SER) –

Jean-Louis Bal (@ SER)

Depuis son élection à la présidence du SER en 2010, Jean-Louis Bal a suivi de près l’évolution des politiques publiques jusqu’à la préparation du projet de loi d’accélération des EnR, dont le Parlement va commencer l’examen. A l’heure de quitter ses fonctions pour passer le relais à Jules Nyssen, il évoque cette actualité et revient sur l’évolution d’un secteur dont cet infatigable défenseur des énergies renouvelables est l’un des principaux artisans. 

GreenUnivers : Votre mandat se termine symboliquement au moment où le Parlement va commencer l’examen du Projet de loi d’accélération des EnR. Est-ce une satisfaction ?

Jean-Louis Bal : ce projet de loi nous satisfait dans la mesure où il contient des avancées majeures pour accélérer le déploiement des renouvelables comme la raison impérative d’intérêt public majeur (RIIPM), le partage de la valeur avec les riverains ou la facilitation de l’accès au foncier. Nous essayons de pousser d’autres mesures pour le renforcer. Compte-tenu de l’enjeu, j’espère surtout que le débat va porter sur le fond et ne limitera pas à une joute politicienne.

GU : Quels sont ...

 

Article précédentSienna dans l’efficacité énergétique avec la Maif et le FEI pour commencer
Article suivant« Face à la crise, nous allons solariser au maximum nos sites » [Grand Lyon]