Eolien terrestre : Eolise ne croit pas aux annonces gouvernementales

Print Friendly, PDF & Email
Une éolienne terrestre en maintenance
(c) Jacopo Landi

Le développeur éolien et photovoltaïque Eolise, actif en Nouvelle-Aquitaine et dans le Centre Val-de-Loire, n’est pas convaincu par les mesures annoncées et en préparation par le gouvernement pour les EnR. Avec l’aide du cabinet Green Law Avocats, il a formulé dix propositions visant à accélérer le développement de l’éolien terrestre, envoyées à Elisabeth Borne, Christophe Béchu et Agnès Pannier-Runacher.

« L’affaire du siècle » comme précédent juridique

Les propositions reprennent ...

Article précédentEolien en mer : Valorem prêt à rejoindre des consortiums
Article suivantRTE mobilise son « équipe de France » EcoWatt