Eolien en mer : Valorem prêt à rejoindre des consortiums

Print Friendly, PDF & Email
Valorem se lance dans le co-développement de projets éolien en mer
@Valemo

L’éolien en mer français et européen attire les développeurs d’énergies renouvelables tricolores encore indépendants. Après Akuo Energy en août, au tour de Valorem d’annoncer son arrivée sur ce marché pourtant hautement concurrentiel et capitalistique. Il a déjà un pied dans ce secteur depuis 2014, avec sa filiale de prestations techniques et commerciales Valemo, dotée de solides références. Cette fois, le groupe fondé et présidé par Jean-Yves Grandidier se lance dans le grand bain, c’est-à-dire dans le co-développement de projets et d’une infrastructure, avec une business unit dédiée confiée à Bertrand Guidez, directeur général adjoint, aussi en charge du développement EnR en France ; il est arrivé en 2019 en provenance d’Iberdrola à la manœuvre à Saint-Brieuc.

Le motif de cette prise de risque ? D’une part, les ...

Article précédentChaleur fatale : H2P Systems vient concurrencer les ORC
Article suivantEolien terrestre : Eolise ne croit pas aux annonces gouvernementales