Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 7 octobre

Le gouvernement tarde à désigner le successeur d’Arnaud Leroy, pourtant parti le 9 juin, à la tête de l’Ademe. Il avance avec prudence après la difficile nomination d’Emmanuelle Wargon à la présidence de la CRE et alors que les commissions des affaires économiques de l’Assemblée nationale et du Sénat doivent se prononcer dans les prochaines semaines sur le choix de Luc Rémont pour remplacer Jean-Bernard Lévy chez EDF. D’autant que les candidats évoqués en coulisses pour diriger l’Agence de la transition écologique, comme François de Rugy, Jean-Charles Colas-Roy ou Anthony Cellier, ont un profil très politique qui risque de susciter des contestations au Parlement.

Avec la « pression mise sur les fournisseurs et les opérateurs » et les mesures à l’étude sur le gaz en Europe, ce qui inclut un possible plafonnement du prix des molécules utilisées pour produire de l’électricité, « vous aurez des contrats de gaz et d’électricité beaucoup plus raisonnables fin octobre, début novembre », a affirmé Emmanuel Macron au forum Bpifrance Inno Génération (BIG).

Un arrêté est paru au Journal Officiel créant deux nouvelles fiches CEE relatives au covoiturage pour des longues ou courtes distances.

Le budget du Pôle National des certificats d’économies d’énergie est prévu pour être porté à 8,6 M€ dans le projet de loi de Finances 2023.

Un système de stockage de 250 MW devrait être construit d’ici 2025 dans le Land allemand du Bade-Wurtemberg. Une de ses fonctions sera de désengorger le réseau les jours de forte production des parcs éoliens en mer du Nord, indiquent la société américaine Fluence et le gestionnaire régional du réseau de transport d’électricité TransnetBW, qui développent le projet.

Volvo fournira 20 camions FH Electric à Amazon d’ici la fin de l’année en Allemagne. Les batteries installées sur ces modèles ont une capacité de 540 kWh.

Jeudi 6 octobre

La possibilité de vendre sur le marché pendant dix-huit mois la production des centrales EnR avant de passer au complément de rémunération ne rassure pas les financeurs. Plusieurs d’entre eux s’inquiètent que cette mesure d’urgence n’ait pas été notifiée à Bruxelles comme une aide d’Etat par le gouvernement et craignent une éventuelle requalification.

La troisième session de l’appel d’offres éolien PPE2 prévue jusqu’au 14 octobre est reportée, le temps que le cahier des charges intègre un coefficient d’indexation des tarifs à l’inflation avant achat des machines et que soit supprimé le prix plafond de 70€. 

Lancé dans le stockage par batteries, le développeur Smart Energies prépare quatre projets sur 14 MW au total. 

En Afrique du Sud, Voltalia a signé un accord de fourniture d’électricité solaire pendant 20 ans avec Richards Bay Minerals (groupe minier Rio Tinto) fournie par une centrale solaire de 148 MW à construire d’ici 2024, la plus importante du français sur un continent où il prépare d’autres contrats.

Propriétaire de Cozynergy depuis 2021, le groupe BPCE (Banques Populaires et Caisses d’Epargne) déploie nationalement et vers sa clientèle de particuliers l’offre de cet opérateur de rénovation énergétique, depuis l’audit (notamment à distance) à la réalisation des travaux en passant par la gestion des subventions.

Antin Infrastructure Partners a réalisé le premier closing de son fonds V à plus de 5 Mds€. Il vise un objectif final de collecte de 10 Mds€ avec un hard cap fixé à 12 Mds€. Le fonds prendra des participations majoritaires dans des sociétés de plusieurs secteurs, dont l’énergie. Une première opération a été annoncée en août, l’acquisition du producteur allemand Blue Elephant Energy.

Eaton va déployer à Yverdon-les-Bains, en Suisse, un micro-réseau associant recharge de véhicules électriques et photovoltaïque. D’ici fin 2022, 25 bornes, dont cinq bidirectionnelles, seront installées. A terme, l’objectif est d’en déployer 250 et de les associer à une production photovoltaïque atteignant 1 GWh/an.

En marge de la présentation du plan sobriété, deux décrets ont été publiés ce 6 octobre au JO, le premier pour étendre l’obligation d’extinction nocturne des publicités et enseignes lumineuses, le second pour interdire l’ouverture des portes et fenêtres dans les bâtiments tertiaires chauffés ou refroidis.

Mercredi 5 octobre

Siemens Gamesa est à la recherche d’un successeur pour la direction de sa division dédiée à éolien terrestre, l’entreprise souhaitant se séparer de l’actuel directeur Lars Bondo Krogsgaard à cause des pertes enregistrés sur ce segment de marché, rapporte Reuters.

Qair accueille à son capital DIF Capital Partners (14 Mds€ sous gestion), qui investit un montant non divulgué dans le groupe à travers son fonds DIF Infrastrucutre VII.

Bouygues a finalisé le rachat à Engie d’Equans pour un prix finalement de 6,1 Mds€. Le géant du BTP se renforce ainsi dans les services énergétiques. Equans sera d’ailleurs intégré à sa branche Bouyges Energies & Services.

Séché Environnement annonce le lancement d’une nouvelle chaîne de production de combustibles solides de récupération (CSR) sur son site de Montech-Escatalens (Tarn-et-Garonne). La production de CSR y atteindra 25000 tonnes par an.

L’équipementier suisse Meyer Burger prépare une augmentation de capital pouvant atteindre 250 M CHF (257,5 M€) via une émission de nouvelles actions. Ces nouveaux fonds serviront à accélérer l’expansion de sa capacité de production visant à atteindre 3 GW/an d’ici 2024.

Grâce à la visibilité apportée par le dernier appel d’offres effacement, qui a alloué pour la première fois des contrats à long terme sur des projets de moins de 1 MW, Voltalis s’apprête à boucler un financement en dette de l’ordre de « plusieurs centaines de millions d’euros » pour équiper 450 000 foyers supplémentaires, indique le PDG Mathieu Bineau. L’entreprise a remporté 721 MW sur les 770 MW attribués et prévoit de doubler sa capacité d’effacement d’ici la fin de l’hiver, atteignant 300 MW.

La société Watt & Well, spécialisée dans la fabrication d’équipements électroniques pour les bornes de recharge électriques, les installations EnR (modules de conversion de puissance) et l’aérospatial a levé 10 M€ auprès de TiLT Capital Partners, qui fait sont entrée au capital, BNP Paribas Développement et Bpifrance.

Mardi 4 octobre

Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, s’entretiendra demain avec Didier Mandelli, sénateur Les Républicains de la Vendée, rapporteur du projet de loi sur l’accélération des énergies renouvelables.

Bertrand Dellinger est le nouveau directeur général du développeur Apex Energies, racheté par Macquarie. Un retour aux sources puisqu’il avait été DG de BP Solar (devenu Apex Energies) de 2007 à 2010 avant de poursuivre sa carrière chez Entrepose Contracting puis Rubis Energie, dont il était jusqu’à présent directeur général.

Spécialiste des micro-batteries Li-Ion solides, Iten a bouclé un nouveau tour de table de 80 M€ auprès de Bpifrance, via les fonds SPI et PSIM, du Groupe SEB et de ses investisseurs historiques, Eren Groupe, Habert Dassault Finances et Innovacom. Un apport complémentaire de 60 M€ en dette est en cours de contractualisation. Cet argent permettra de renforcer les capacités industrielles, avec deux nouvelles usines en France.

Le concours Cleantech Open France a choisi ses 9 lauréats 2022. Parmi eux, plusieurs start-up de la transition énergétique comme BEFC, qui fabrique des piles à base de biocarburants, PackGy, à l’origine d’une technologie pour doubler l’efficacité énergétique des machines thermiques, Energo Green Technologies, qui propose une technologie permettant de diminuer le coût de production des gaz renouvelables, et Fleximodal, spécialisée dans la logistique verte du dernier kilomètre.

Le Conseil des ministres des finances européens a arrêté sa position sur le plan RepowerEU. Il propose de sourcer les 20 Mds€ proposés par la Commission à 75% du Fonds pour l’innovation et à 25% de la vente de quotas d’émission de CO2. Il introduit une différente clé de répartition des fonds entre pays, basée entre autres sur leur dépendance aux combustibles fossiles et tenant compte de la hausse du coût des investissements.

La commission des transports du Parlement européen a approuvé une reforme du règlement sur les carburants alternatifs, qui va être discutée en session plénière courant octobre. Elle propose, entre autres, d’installer des stations de recharge électrique tous les 60 km et des stations de ravitaillement en hydrogène tous les 100 km le long des grands axes routiers.

En 2021, la plupart des turbines éoliennes installées en France sort d’une usine de Vestas, qui a fourni 707 MW de capacité sur les 1 192 MW installés dans l’année. Nordex arrive deuxième avec 306 MW, suivi par Enercon avec 105 MW et Siemens Gamesa avec 53 MW. Le turbinier danois est aussi en tête du classement de la puissance cumulée, avec 6,6 GW raccordés dans l’Hexagone au 30 juin 2022.

La Communauté d’agglomération d’Epinal confie à Engie Solutions le financement, l’installation puis l’exploitation pendant 10 ans de 44 bornes de recharge électrique, munies de 2 points de charge chacune : 37 bornes de 22 kW, 4 de 50 kW et 3 de 150 kW.

TotalEnergies a signé un protocole d’accord avec Holcim pour la décarbonation d’une cimenterie à Obourg, en Belgique. Le projet porte sur le captage du CO2, destiné à un stockage géologique en Mer du Nord ou à la production d’un carburant de synthèse par combinaison avec de l’hydrogène, lui-même produit par électrolyse.

Lundi 3 octobre

« Résilier un contrat de complément de rémunération avec EDF OA pour vendre sa production sur le marché ? Je ne connais pas de producteur éolien ayant déjà pris sa décision et les candidats devraient être rares », estime un spécialiste des transactions dans les EnR. Évoquée en marge du colloque du Ser jeudi dernier, la menace d’une pénalité envisagée par les pouvoirs publics dans le projet de loi de Finances pour dissuader les candidats, selon Les Echos, contribue à limiter les initiatives. De même que les exigences des financeurs : ils préfèrent un engagement d’achat à long terme et peuvent exiger le remboursement par anticipation de la dette.

La remontée du cours des CEE s’accélère : 6,51€/MWh cumac pour les opérations « précarité » et 6,35€ pour les « classiques » en septembre pour les transactions spot sur C2E Market. Sur le registre Emmy, 6,04€  et 6,19€ respectivement. 

La BEI prête 220 M€ supplémentaires à Iberdrola pour moderniser i-DE, son infrastructure de distribution d’électricité en Espagne, ce qui porte le total de son soutien à 820 M€. i-DE gère 270 000 km de lignes et compte plus de 40 000 points d’injection décentralisés. 

Enedis se félicite de la parution du décret lui permettant d’installer des solutions de recharge électrique dans les copropriétés mais attend encore des arrêtés et des précisions technico-financières de la CRE pour déployer son offre. Elle pourrait voir le jour à partir de 2023.

Dans la région Sud-Paca, des panneaux photovoltaïques vont être installés sur 19 nouveaux lycées d’ici à 2024 ; 32 sont équipés, ce qui en portera le nombre à 51 sur les 174 lycées de la région. « 64 sites supplémentaires sont à l’étude pour bénéficier de ces aménagements par Réservoir Sun qui a remporté l’appel à manifestation d’intérêt », évoque le Conseil régional.

Directeur des opérations d’Helexia France depuis janvier, Christophe Constant en devient directeur général, succédant à Benoit Pype. Diplômé Insa puis ESCP, il a travaillé chez Alstom et NHood, société de services immobiliers.

RWE acquiert pour 6,8 Mds$ (6,95 Mds€) le développeur américain Con Edison Clear Energy Business. Il compte 3 GW de centrales renouvelables en exploitation et 7 GW dans son pipeline. Cela amène à 24 GW le portefeuille de projets solaires, éoliens et stockage en développement par RWE aux USA.

Thales Alenia Space, coentreprise entre Thales et Leonardo spécialisée dans l’industrie spatiale, va installer de nouvelles ombrières photovoltaïques sur son site de Toulouse, avec EDF ENR, sur 5 000 m2 et pour 2023.

Article précédentQuelles bases pour l’amendement sur l’agrivoltaïsme ?
Article suivantHydrogène : Elisabeth Borne promet de se battre au niveau européen