Sobriété : le chauffage au détriment de la rénovation ?

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit Erik Mclean – Pexels)

Le constat peut sembler paradoxal. Alors que les prix de l’énergie ont bondi, France Rénov’ – le service public de la rénovation énergétique – « ne se porte pas bien », déplore Isabelle Gasquet, responsable de projets efficacité énergétique du Cler. En cause : l’absence de visibilité sur son financement. Ces 13 et 14 septembre, l’Ademe et l’Anah organisent à Angers les rencontres nationales France Rénov’ qui réunissent les acteurs de ce réseau censé accompagner les particuliers dans leurs travaux de rénovation.

Mais dans le contexte de crise énergétique, le gouvernement axe ...

 

 

 

Article précédentCarburants alternatifs : Bruxelles soutient 6 projets français
Article suivantAvancées en vue pour l’autoconsommation et l’agrivoltaïsme