Recrutement : la transition énergétique sous tension

Print Friendly, PDF & Email

Quelles sont les tendances en matière d’emploi et de rémunération dans les entreprises de la transition énergétique ? GreenUnivers publie aujourd’hui le premier volet d’une enquête en trois parties –

(c) Pixabay

L’emploi dans les secteurs de la transition énergétique ne connaît pas la crise ! Malgré une croissance en berne et des risques de récession, les entreprises du secteur recrutent massivement et devraient continuer à le faire en 2023. Le développeur Boralex (260 collaborateurs en France) prévoit l’ouverture de 60 postes en Europe dont près de 40 en France. Urbasolar, avec 30% d’augmentation de son effectif sur ces deux dernières années, arrive à 450 salariés et une quarantaine de recrutements sont en cours. Chez Valorem, qui a doublé son effectif en cinq ans (360 salariés) ...

Article précédentVolta refinance un portefeuille solaire
Article suivantVoltalia en avance d’un an sur son plan de marche