L’hiver électrique de toutes les incertitudes  

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Prise de parole dès la rentrée pour RTE qui présentait aujourd’hui les perspectives qu’il entrevoit pour le système électrique français cet hiver. Elles n’ont rien de réjouissantes puisque le pays est passé en trois ans du statut d’exportateur net d’électricité à celui d’importateur net et ses marges sont particulièrement faibles cet hiver. Le gestionnaire de réseau a élaboré trois scenarii (haut, intermédiaire, dégradé) basés sur des hypothèses, puis croisés avec des scenarii de rudesse de l’hiver. Il s’est efforcé de rassurer, tant les particuliers que les acteurs du marché de l’énergie où l’inquiétude a fait s’envoler les cours, de manière injustifiée estime RTE. Pourtant, le système électrique français n’a jamais été aussi fragile.

Quelques signaux Ecowatt rouge

Xavier Piechaczyk, président du directoire de RTE, se montre confiant. Si ses hypothèses se ...

 

Article précédentLa Commission européenne détaille sa réponse à la crise énergétique
Article suivantLe plan du gouvernement face à des prix de l’énergie « déraisonnables »