Le tarif « heures pleines/heures creuses » prépare son grand retour

Print Friendly, PDF & Email
système électrique marges de sécurité effacement particuliers énergéticien lissage des heures de pointe EJP et Tempo EDF
@Selectra

Le système électrique français doit impérativement retrouver des marges de sécurité pour l’hiver prochain. Si la météo se révèle défavorable, si les réacteurs nucléaires ne retrouvent pas toute leur disponibilité, les efforts des entreprises risquent de ne pas suffire. Le ministère de la Transition énergétique (MTE) souhaite donc que soit mieux mobilisé le potentiel d’effacement des particuliers. Agnès Pannier-Runacher s’implique fortement sur ce dossier auprès des grands énergéticiens. Et son cabinet a souligné aujourd’hui à quel point le lissage des heures de pointe était important, évoquant l’appel d’offres vers les fournisseurs lancé en urgence cet été mais aussi les vieux contrats EJP et Tempo, redevenus plus que d’actualité mais tombés dans une diffusion confidentielle – 600 000 compteurs chez EDF. 

Maîtriser les pics de consommation

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié le 2 août une délibération elle aussi d’urgence actualisant ...

Article précédentLe MTE dubitatif quant au prix plafond de 200€/MWh
Article suivant« Il faut sécuriser l’approvisionnement des collectivités » [Morbihan Energies]