Grâce à la biomasse, Swiss Krono veut se passer de gaz

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Swiss Krono France)

Le lancement officiel est prévu le 9 septembre, deux mois après que Meridiam ait accordé un financement. Baptisé Green Energy, ce projet vise à substituer de la biomasse à du gaz dans l’usine française du suisse Swiss Krono, située à Sully-sur-Loire (Loiret). Avec une spécificité : la chaudière sera essentiellement alimentée par des résidus du site, lequel fabrique des produits destinés à la construction bois. Dans le contexte actuel de forte hausse des prix de l’énergie, le projet doit permettre à Swiss Krono de ...

 

Article précédentIndustrie : la chasse au gaspillage énergétique est lancée
Article suivantLe MTE dubitatif quant au prix plafond de 200€/MWh