EnR : une circulaire met la pression sur les préfets

Print Friendly, PDF & Email
(Capture d’écran)

Signée par quatre ministres de premier plan*, la circulaire du 16 septembre est cruciale pour le passage de l’hiver et le déblocage des nombreux projets d’énergies renouvelables en souffrance dans les services déconcentrés de l’Etat. Rappelant la situation exceptionnelle dans laquelle se trouve le secteur énergétique français et européen, l’Etat y souligne l’objectif de baisse de la consommation énergétique de 10% en 2 ans. Il donne des instructions précises aux préfets pour raccorder rapidement les projets EnR et organiser les délestages de gaz et d’électricité, si nécessaire. 

Suivi des projets EnR au cas par cas

L’Etat veut rapidement raccorder les 10 GW d’EnR et 5 TWh de gaz renouvelable actuellement en instruction. Il demande ainsi à ses services déconcentrés qu’aucune instruction ...

 

Article précédentRGreen veut financer de nouveaux entrepreneurs
Article suivantL’autoconsommation à un point de bascule