EnR électriques : l’UFE défend un partage de la valeur plus collectif

Print Friendly, PDF & Email
(c) Total

« Les EPCI et les communes sont un échelon pertinent pour associer les citoyens à la transition énergétique et favoriser l’appropriation des projets renouvelables. » C’est avec cet argument que l’Union française de l’électricité (UFE) a proposé, dans un courrier adressé à la Première ministre Elisabeth Borne, de faire évoluer l’imposition forfaitaire des entreprises de réseaux (Ifer) pour les installations photovoltaïques et éoliennes. Cette évolution se ferait vers une redistribution de l’Ifer plus ...

Article précédentLe projet de loi EnR entame un parcours législatif périlleux
Article suivantPremier trio d’investissements pour 123 Transition Energétique