Comment prolonger les centrales pour profiter des prix de marché ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

La problématique de la fin de vie intéresse aussi les propriétaires d’énergies renouvelables, particulièrement ceux détenant des actifs arrivant à la fin de leur contrat d’obligation d’achat. L’arbitrage entre la poursuite d’activité et le repowering a été complètement bouleversé par l’explosion des prix de l’énergie. Les exploitants cherchent désormais à pousser les machines jusqu’au bout de leurs possibilités mais ils ne sont pas tous logés à la même enseigne selon les technologies et les conditions d’exploitation. Le vieillissement des actifs EnR peut ainsi différer sensiblement d’un cas à un autre. 

Repowering en pause

Sujet incontournable dans le secteur avant la crise Covid, le repowering des installations d’énergies renouvelables en fin d’obligation d’achat n’a plus vraiment la cote. Et pour ...

Article précédentICG Infra apporte 240 M€ aux bornes de recharge de Zeplug
Article suivantMirova boucle son fonds MET5 à 1,6 Md€