CEE : deux corridors de prix en consultation, l’obligation étalée

Print Friendly, PDF & Email
Le couloir de prix pour les CEE prévoit des seuils supérieurs pour les primes versées lors d’opérations chez les ménages pauvres.

Présenté ce matin lors du Comité de pilotage des certificats d’économies d’énergie (Copil CEE), le projet de couloir de prix pour les CEE prévoit des seuils différents pour les primes versées lors d’opérations chez les ménages en situation de précarité et pour les autres. Les pouvoirs publics souhaitent que le corridor pour les CEE dits précaires soit au moins 50% supérieur à celui des « CEE classiques ». Les planchers et plafonds proposés : entre 10€ et 14€/MWh cumac pour les « CEE précaires », entre 7€ et 10€/MWh cumac pour la seconde catégorie. Pour rappel, les cours des deux catégories sont actuellement proches et faibles : 5,88€/MWhc pour les « CEE classiques », 5,87€ pour les « CEE précaires » selon l’indice spot en août du registre Emmy.
Des actions correctives à l’initiative du ministère, par exemple la ...

Article précédentLe savoir-faire français de la décarbonation mobilisé le 10 octobre
Article suivantHydrogène : les Etats-Unis prêts à financer six à dix hubs